dimanche 29 mars 2015

Gel nettoyant et purifiant pour peaux à problèmes (inspiration AROMAZONE)

Bonjour tout le monde, 

Aujourd’hui petit partage d’une recette toute simple pour faire du bien aussi à notre peau. 

Il s’agit d’un gel moussant purifiant pour les peaux dites à problèmes. Je me suis largement inspirée d’une recette du site AROMAZONE, afin de réaliser ce gel qui m’a été demandé par ma belle-sœur. 


Mon gel nettoyant et purifiant à l'hydrolat de bambou pour peaux à problèmes
 

Si vous souhaitez en savoir plus sur la peau et les produits que l’on peut utiliser en fonction de son type de peau ou des soucis que l’on peut rencontrer, je vous invite à lire ceci. 

Sans plus tarder, commençons à tambouiller ! 

N’oubliez pas bien sûr de stériliser et désinfecter votre matériel de cosmétiques, votre plan de travail et de vous laver les mains. 

Le matériel : 
Une balance de précision /un bol / un petit bol ou un petit récipient / un mini fouet ou batteur mousseur / un flacon airless trendy stérilisé pour  y mettre le produit fini
Photo Source Aromazone

Les ingrédients pour 50 ml : 

Phase A 
- 41 g d’hydrolat de bambou (hydrolat qui purifie les peaux mixtes et acnéiques en les matifiant. Hydratant et apaisant, il est aussi utile pour les peaux sèches et sensibles. Grâce à sa richesse en silice, il vous séduira par son toucher douceur laissé sur la peau – Source Aromazone) 
- 1,8 g d’actif cosmétique inuline (excellent agent hydratant et adoucissant pour la peau et les cheveux) 

Phase B  
- 0,8 g de gomme guar (épaississant et gélifiant obtenu par broyage des graines d’une légumineuse originaire d'Inde et du Pakistan)
  
Phase C 
- 1,5 g de mousse de sucre (dérivé de sucre de maïs et d’huile de Coco, ce tensioactif très doux apporte un bon pouvoir moussant aux formules de gels douches et shampooings. Il est très bien toléré par toutes les peaux) 
- 0,15 g ou 6 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie (huile essentielle connue pour ses propriétés cicatrisantes et régénérantes cutanées. On l’utilise pour lutter contre les infections cutanées telles que l'acné, le psoriasis, les mycoses,…) 
- 0,3 g ou 10 gouttes d’huile essentielle de Myrte verte (huile essentielle tonifiante et astringente qui est utilisée en cas d'acné et de peaux fatiguées) 
- 3,8 g d’extrait concentré de concombre (actif cosmétique riche en oligo-éléments, en minéraux et en vitamines. Ces dernières contribuent activement au renouvellement cellulaire de la peau. Très hydratant, adoucissant et éclaircissant, il redonne de l’éclat aux peaux ternes. Enfin il purifie et régule les peaux grasses) 
- 0,6 g ou 12 gouttes d’extrait de pépin de pamplemousse ou de conservateur cosgard (conservateur antibactérien et antifongique qui empêche les développements de bactéries, levures, moisissures dans les produits cosmétiques contenant de l’eau)

Tous les ingrédients utilisés (sauf l'huile essentielle de lavande vraie qui m'a été offerte) ainsi que le matériel proviennent du site AROMAZONE. 

Le pas à pas : 

  1. Transférez la quantité nécessaire d’hydrolat de bambou dans le bol
    Hydrolat de bambou

  1. Ajoutez l’inuline et remuez bien pour que les deux ingrédients se mélangent correctement. 
    L'inuline
    Inuline et hydrolat de bambou

  1. Ajoutez d'un seul coup la gomme guar dans le bol puis agitez très vigoureusement à l’aide mini-fouet (ou batteur mousseur) sans attendre, afin d'éviter la formation de grumeaux, pendant 3 minutes jusqu’à la formation d’un gel. 
    La gomme guar

    Je verse la gomme dans le premier bol d'hydrolat de bambou et inuline
    Je mélange énergiquement
  1. Ajoutez enfin un à un les ingrédients de la phase C en mélangeant bien entre chaque ajout. 
    Le tensioactif
    L'une des huiles essentielles, ici la lavande vraie
    Je mélange le tout
    Le conservateur

  1. Pour finir, transférez la préparation dans votre flacon et étiquetez-le (liste des ingrédients, date de fabrication, durée de conservation). J’ai obtenu un PH de 6 idéal pour le visage.  
    Je me prépare à mettre le gel dans le flacon à l'aide d'une pipette

    Je mets le gel dans le flacon
J'ai fait une version dans laquelle j'ai ajouté un colorant (du mica orange sequin). Je l'ai mélangé à l'extrait concentré de concombre pour l'ajouter plus facilement au reste de la préparation. 
Mica et extrait de concombre
Je mélange le tout à la préparation
Un gel nettoyant tout doux

Je vous recommande de faire le test cutané du pli du coude avant d’utiliser ce gel nettoyant. Au moindre doute, rougeurs ou autres stopper son utilisation. 

Ce que j’en pense, ce que j’en dis : 

J’aime beaucoup ce petit nettoyant visage ! 

Il est vraiment très doux. Il lave et purifie vraiment bien la peau. 

Je trouve qu’il laisse la peau rafraîchie, un peu « veloutée » grâce à l'hydrolat de bambou qui fait des merveilles sur les peaux mixtes. 

Pour reprendre les mots de ma belle-sœur : «le nettoyant déchire, ma peau est nickel et douce en plus ! ». 

Hihi ça fait bien plaisir ! 

Je vous invite à tester ce petit nettoyant visage tel quel ou avec les ingrédients qui vont bien à votre peau et pourquoi pas à me faire un petit retour ! 

A très vite pour d’autres tambouilles ! 

Au plaisir !


2 commentaires:

  1. Merci pour cette recette, encore une à tester dès que j'aurai les ingrédients. J'espère qu'un lait hydratant et matifiant suivra ?
    Gros bisous. Kadia.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma belle ! C'est une très bonne idée à creuser !

      Supprimer