lundi 1 septembre 2014

Crème capillaire coiffante/hydratante à la poudre de lait de coco et "produits de la ruche"

Bonjour les belles,

Je partage avec vous une petite recette de crème capillaire coiffante, hydratante à la poudre de lait de coco et à la cire d'abeille.

Une crème très onctueuse
La cire d'abeille est un ingrédient cosmétique que j'utilise assez souvent (surtout dans les crèmes pour l'eczéma de mon fils ou mes beurres maisons) mais pour lequel je poste peu d'articles dont les recettes en contiennent. 
Honte à moi car la cire d'abeille est véritablement un produit de choix en cosmétiques, surtout si l'on recherche de l'hydratation.

Faisons un petit zoom sur la cire d'abeille.


La cire d'abeille
Sécrétée par les abeilles et utilisée pour construire leur nid, la cire d'abeille est récupérée par les apiculteurs. Pour extraire le miel, ils ôtent les bouchons de cire des nids et les impuretés en les séparant du miel, par chauffage dans l'eau. Avec le miel, la cire d'abeille représente le principal produit de la ruche.


Cire d'abeille - Image Internet

Elle est utilisée par les industriels de la cosmétique pour la fabrication de produits de beauté telles que les crèmes, onguents, rouges à lèvres ou lotions. Main on l'utilise aussi pour la fabrication de médicaments ou de bougies.


Image Internet

Elle possède des usages multiples mais surtout de très nombreuses vertus qui lui permettent de répondre efficacement aux problèmes de peau, de cheveux et de soins de manière générale.

Les différentes propriétés de la cire d'abeille
La cire d'abeille est utilisée depuis l'antiquité notamment pour ses propriétés antibactériennes et hydrophobes (qui a la capacité de repousser l'eau). Elle était utilisée dans le rituel funéraire de la momification, en Egypte. On l'employait aussi comme support d'écriture. On recouvrait de cire des tablettes de bois pour pouvoir écrire des messages dessus à l'aide d'un stylet.

La cire d'abeille est très riche en vitamine A ce qui lui permet de jouir d'étonnantes vertus hydratantes et protectrices pour pratiquement tous les types de peaux.  (Source Internet Icko)
Elle possède donc des propriétés émollientes, hydratantes, apaisantes, anti-flammatoires, protectrices, réparatrices et cicatrisantes, sur le plan cutané.


Cire d'abeille "brute" - Image Internet

En ce qui concerne les cheveux, la cire d'abeille permet d'assainir, de protéger et d'apaiser le cuir chevelu. Elle gaine les cheveux et permet de conserver leur hydratation. 

Attention toutefois à ne pas trop la doser car elle peut à la longue boucher les pores de la peau.

Veillez également à utiliser une cire d'abeille bio non désodorisée car elle conservera ainsi toutes ses propriétés.
La cire issue de l'agriculture biologique sent en général assez fortement le miel et a un aspect un peu "brut".

Dans les préparations cosmétiques, elle joue un peu le rôle d'émulsifiant et permet d'épaissir, de stabiliser les préparations. Elle augmente aussi leur pouvoir filmogène (qui laisse un film protecteur). (Source Aromazone)

Passons maintenant à la recette du jour.
Pensez à bien désinfecter vos ustensiles et votre matériel de cosmétiques, à laver votre plan de travail ainsi que vos mains.

Le matériel 
une balance de précision / deux bol supportant le bain-marie / deux casseroles pour le bain-marie / un récipient d'eau froide / un mini fouet / une spatule ou cuillère / un pot stérilisé pour y mettre le produit fini

Les ingrédients (pour 100 ml de produit fini environ) 
Phase A, phase huileuse
- 20 g d'huile végétale de coco (véritable embelisseur, cette huile pénètre au coeur de la fibre capillaire, la lisse et la nourrit. Elle rend les cheveux plus vigoureux et plus brillants) 
- 6 g d'huile végétale de babassu (huile protectrice et filmogène, elle prévient les cheveux de la déshydratation en leur redonnant vigueur et éclat)
- 5 g de cire d'abeille jaune (agent de texture qui protège de la déshydratation et facilite la formation mais aussi la tenue de l'émulsion)
- 2 g d'alcool cétylique (acide gras d'origine végétale, c'est un co-émulsifiant et agent de consistance qui s'utilise pour épaissir les préparations et leur apporter de l'onctuosité. Il possède des propriétés émollientes, nourrissantes et filmogènes)
- 1 g d'acide stéarique (acide gras naturel qui possède des propriétés émollientes, nourrissantes et protectrices. Il apporte douceur, onctuosité et épaissit les préparations)
- 7 g de cire émulsifiante n°3 (cire émulsifiante qui permet le mélange de la phase huileuse et de la phase aqueuse)
 
Phase B, Phase aqueuse
- 48,4 g d'eau minérale
- 4 g de gel d'aloé véra (hydratant, nourrissant et apaisant)
- 2 g de poudre de lait de coco (riche en acides gras naturels, il adoucit, nourrit et hydrate les cheveux ou la peau)  
- 2 g de poudre de miel (de par sa composition riche en sucres et en autres éléments nutritifs, le miel est un booster d'hydratation. Il apporte douceur aux cheveux et les nourrit)

Phase C, Autres ajouts
- 1 g d'actif honeyquat (dérivé du miel cet actif capillaire améliore et maintient l'hydratation des cheveux. Il gaine et lisse la fibre capillaire. Il facilite le coiffage. C'est un très bon fortifiant)
- 1 g de provitamine B5 (fortifiant et embellisseur capillaire, il répare les cheveux et participe à leur croissance)

- 0,6 g de cosgard (conservateur)

Les ingrédients utilisés proviennent du site AROMAZONE excepté le lait de coco en poudre qui provient du site ABSOLUBIO .

Le pas à pas en 7 étapes :

  1. Transférez dans le premier bol tous les ingrédients de la phase A (phase huileuse). 
    Phase huileuse
  2. Transférez dans le second bol tous les ingrédients de la phase B (phase aqueuse) en commençant par l'eau minérale. (Pas de panique si les poudres ne se délayent pas complètement. Une fois chauffée ça ira mieux !).
    La poudre de lait de coco
    Le miel en poudre
    Les deux poudres dans l'eau minérale avec le gel d'aloé véra
  3. Faites chauffer les bols au bain-marie jusqu'à la fonte totale des ingrédients de la phase huileuse.
    Les deux phases en phase !
    Phase huileuse au bain-marie
    Phase aqueuse au bain-marie
  4. Hors du feu, versez la phase aqueuse dans dans la phase huileuse en remuant vigoureusement la préparation, pendant 3 minutes à l'aide du mini fouet. Le mélange va blanchir et s'homogénéiser.
    Je verse la phase aqueuse dans la phase huileuse
    Le mélange commence à changer
    Il devient plus blanc ici
  5. Sans cessez de remuer pendant 3 minutes encore, mettez le bol dans un récipient contenant un fond d'eau froide afin d'accélérer le refroidissement de la préparation et la prise de l'émulsion.
    Dans le fond d'eau froide, les choses s'accélèrent très vite !
  6. Ajoutez un à un en remuant entre chaque ajout, le reste des ingrédients de la phase C. Votre crème est finie !
    Ajout de l'honeyquat
    Ajout de la provitamine B5
    Ajout du cosgard
    C'est prêt ! La texture est épaisse !
  7. Mettez-la en pot et étiquetez-le (liste des ingrédients, date de fabrication, durée de conservation). Le produit se conserve 3 mois.
    De plus près

    Douceur et onctuosité sont au rendez-vous !
    En pot !
Ce que j'en pense, ce que j'en dit : 

J'aime bien cette crème même si au début la texture très onctueuse et épaisse m'a surprise car du coup l'application semblait moins "fluide". Mais après un jour la texture se modifie un peu et devient beaucoup moins épaisse, compacte.

Une onctuosité certaine au début
Une texture différente par la suite
Une texture moins "épaisse"

La crème laisse sur les cheveux comme un film protecteur ! Elle se fond plutôt bien dans les cheveux ! On sent bien le côté "filmogène" de la cire d'abeille et je ne la trouve pas spécialement grasse.

Je l'utilise en ce moment entre les raies de mon crochet braids avec mon sérum nourrissant et fortifiant à la kératine (recette ici) et mes cheveux sont doux à ce niveau-là ! J'attends vraiment le moment d'ôter ma coiffure protectrice pour voir le résultat.

En termes d'odeur, c'est juste trop bon ! On la mangerait tellement ce mélange coco/miel sent bon ! (J'ai ajouté trois gouttes de fragrance miel et de coco de chez Aromazone !)

Sinon, je l'utilise également sur la peau de mon fils cadet qui souffre d'eczéma. Je ne pensais pas le faire mais c'est grâce à mon mari qui cherchait une crème pour les mains et qui la utilisé ainsi, que c'est arrivé ! Comme quoi !...

L'huile de coco est aussi idéale pour la peau. Elle est très nourrissante et réduit le phénomène de déshydratation. Elle est très efficace pour le peaux rêches.

L'huile de babassu est très fluide et pénétrante. Du coup, elle ne laisse pas de sensation de gras sur la peau ou les cheveux. Elle prévient aussi la déshydratation de la peau car elle est filmogène et protectrice. 

C'est donc un produit 2 en 1 que nous avons là !

Cette crème vous l'aurez compris est donc polyvalente ! A vous de voir l'utilisation qui vous convient le mieux ! Je pense que les adeptes des crèmes épaisses et onctueuses seront ravies !

Sur ce je vous laisse et vous dis à bientôt pour de nouvelles recettes !

Au plaisir !





 



2 commentaires:

  1. Hello. Je cherchais une recette de crème capillaire avec de la cire d'abeille et je suis tombé sur ta page (c'est toujours de tes recettes que je m'inspire pour les miennes) je vais la faire pour mon doudou de 17 mois. Alors je vais juste remplacer l'eau par du lait d'avoine et ne mettre que de l'huile carapate et retirer tous les actifs inutile pour les petits.

    Je te l'avais déjà dit mais je me répète: J'adore ton blog, toujours de bonne recette. Merci pour l'inspiration.

    Sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Sophie et merci beaucoup ! Ca me fait très plaisir !
      Pour ton petit doudou tu peux très bien laisser les actifs ça ne "craint" pas au contraire. Ca serait différent avec les huiles essentielles mais là il n'y a pas du tout de problème. A bientôt !

      Supprimer