dimanche 7 octobre 2018

Gel doux exfoliant et purifiant à la racine de guimauve et aux perles de jojoba

Hello tout le monde !

J'espère que vous allez bien malgré la fraicheur et l'humidité qui commencent à s'installer doucement. On n'était plus habitué à des températures aussi basses le matin.
Pour pouvoir pallier à cela, il va falloir prendre le plus grand soin de nos cheveux mais également de notre peau.

Aujourd'hui, afin d'avoir une peau fraîche et resplendissante, je vous invite à réaliser avec moi la recette d'un gel doux exfoliant et purifiant à la racine de poudre de guimauve et aux perles de jojoba.

Mon gel doux exfoliant et purifiant aux perles de jojoba et à la racine de guimauve

En matière de gommage pour le visage, j'aime beaucoup utiliser les perles de jojoba parce qu'elles sont jolies tout d'abord, d'un très beau bleu mais aussi parce qu'elles permettent une exfoliation de la peau non agressive.

- Photo Source Aromazone -

Elles éliminent en douceur toutes les peaux mortes et les impuretés de la peau tout en respectant le film hydrolipidique de cette dernière.

Elles ne sont donc pas irritantes malgré le fait qu'elles soient dures mais lisses. Elles laissent le temps clair, net et éclatant. 

Vous pouvez d'ailleurs découvrir une autre recette d'un gommage aux perles de jojoba que j'ai réalisé il y a très longtemps déjà.

Voyons ensemble la recette du jour non sans avoir bien désinfecter au préalable votre matériel de cosmétiques, votre plan de travail et vos mains.

Mon gel purifiant

Le matériel :
une balance de précision / deux bols / une casserole pour le bain-marie / un batteur mousseur ou mini fouet / un linge propre pour la filtration / une cuillère à café / un entonnoir / une bouteille pompe stérilisée pour y mettre le produit fini

Les ingrédients pour l'infusion de poudre de guimauve :
- 99 g d'eau minérale
- 1 g de poudre de racine de guimauve (apaisante, adoucissante et émolliente, elle hydrate et protège la peau grâce aux mucilages qu'elle contient) 

Les ingrédients pour 100 ml :
Phase A
- 75 g d'infusion de guimauve  (Pour ma part j'ai mis 20 g d'hydrolat d'hamamélis recommandé pour les peaux mixtes et le reste j'ai mis le macérât de guimauve).
- 3 g d'actif cosmétique phytokératine (améliore et maintient l'hydratation cutanée tout en prévenant la déshydratation. Elle donne un toucher doux et souple à la peau)
- 10 g de tensioactif base douceur (mélange détergent très doux qui a un bon pouvoir moussant)
- 2 g de gomme xanthane (gélifiant naturel)

Phase B (actifs et conservateur)
1,5 g d'actif cosmétique provitamine B5 (fortifiant et embellisseur capillaire, il gaine les cheveux, les rend plus forts, plus brillants et plus faciles à coiffer. Il participe également à leur croissance)
1,5 g d'actif cosmétique bacti-pur (actif purifiant et séborégulateur)
- 0,4 g d'huile essentielle de menthe poivrée (tonique, rafraîchissante et adoucissante)
- 6 g de perles de jojoba
- 0,6 g de cosgard (conservateur) 

Vous pouvez retrouvez tous les ingrédients sur le site AROMAZONE.

Avant de réaliser la recette il faut faire une infusion de poudre de racine de guimauve. 
Pour cela, mettez la quantité exacte de poudre dans un bol. 
La poudre de racine de guimauve

Dans le bol

Dans un second bol, versez la quantité exacte d'eau et faites-là bouillir au bain-marie. 
L'eau minérale
Au bain-marie

Versez ensuite l'eau chaude sur la poudre et mélangez.
Je la verse sur la poudre
Je mélange bien



Laissez reposer 15 minutes puis filtrez à  l'aide d'un linge propre.
Je laisse reposer
La poudre reste dans le fond
Je filtre
Pour que cette étape soit moins longue, j'ai pressé le linge pour faire sortir le liquide gélatineux.


Je presse bien le linge propre pour faire sortir le liquide
Récupérez le filtrat pour la suite de la recette. 
Le filtrat, le mélange n'est plus "trouble"

RECETTE DU GEL 

Le pas à pas :
  1. Transférez la quantité exacte d'infusion de guimauve dans le bol.
    Je verse l'infusion de guimauve dans le bol

    L'hydrolat
    Je le verse dans le bol
  2. Ajoutez la phytokératine en mélangeant bien pour qu'elle se dissolve complètement dans le liquide.
    La phytokératine

    Je l'ajoute au reste
    Je mélange bien
  3. Versez ensuite la quantité exacte de tensioactif en remuant doucement pour éviter la formation d'une mousse. (S'il y a de la mousse il est possible de l'ôter avec une cuillère).
    Le tensioactif
    Je le verse dans le bol

    Je mélange doucement pour éviter la formation d'une mousse
  4.  Ajoutez la gomme xanthane en pluie en mélangeant bien pour éviter la formation de grumeaux et laisser reposer 10 minutes jusqu'à ce qu'un gel plus ou moins épais se forme.
    La gomme xanthane
    J'ai vite mélangé
    Je laisse le gel se former
    Le gel s'est formé
  5. Ajoutez ensuite un à un le reste des ingrédients de la phase B en remuant bien entre chaque ajout.
    Le reste des ingrédients
    Ajout des perles de jojoba
  6. C'est prêt ! Versez le gel dans la bouteille stérilisée en vous aidant de l'entonnoir et étiquetez-là (date de fabrication, liste des ingrédients, date de conservation). Le produit se conserve environ 3 mois.  
    Je verse dans la bouteille à l'aide de l'entonnoir
    C'est prêt !
Pensez à bien faire un test 48 h avant de l'utiliser dans le pli du coude. Vérifier aussi le PH de votre gel et à l'ajuster si besoin. J'ai obtenu un PH de 7.

Ce que j'en pense :   

Le gel a une texture très agréable qui permet de prélever facilement le produit mais ce que j'apprécie par-dessus tout c'est la sensation de fraîcheur qu'il laisse sur la peau grâce à l'huile essentielle de menthe poivrée.

Texture gel

J'humidifie très légèrement mon visage puis j'applique le gel sur l'ensemble de mon visage et mon cou. Je masse en faisant de petits mouvements circulaires, sans trop insister sur le contour des yeux. 
Je rince ensuite à l'eau clair avant de passer à la suite de ma routine visage. Je l'utilise plusieurs fois par semaine.

Le gel laisse la peau très douce et hydratée et je pense que la poudre de racine de guimauve y est pour beaucoup. 

Mon fils de 13 ans qui commence à avoir de petites imperfections sur la peau l'utilise également. 

J'ai bien aimé utilisé des ingrédients que j'utilise d'ordinaire pour les cheveux tels que la phytokératine ou la guimauve.

C'est une recette très simple à réaliser et que vous pouvez adapter en fonction des besoins et de votre type de peau. 

Je vous invite à tester cette nouvelle petite recette !

A très bientôt pour d'autres tambouilles !







      
 


dimanche 30 septembre 2018

Après-shampoing nourrissant et fortifiant au chébé

Hello tout le monde !

En ce moment, mon cerveau est en pleine ébullition ! C'est toujours le temps qui me fait défaut parce que j'ai quelques petites idées de recettes qui me trottent dans la tête !

J'espère que vous allez bien et que vos précieux se portent à merveille !

Aujourd'hui, afin de toujours bien prendre soin de nos cheveux, je vous ai préparé une petite recette capillaire ! Il s'agit, comme l'indique le titre de cet article d'un après-shampoing nourrissant et fortifiant au chébé.

Mon après-shampoing nourrissant et fortifiant au chébé

J'utilise la poudre de chébé depuis plusieurs semaines déjà sous la forme d'un macérât que j'ai réalisé il y a quelques temps ainsi qu'un sérum.

Ma poudre de chébé
Mon macérât de chébé
Mon sérum de chébé
Le chébé a une action fortifiante et anti-chute. De plus, il en favorise même la pousse et contribue à maintenir sain le cuir chevelu.

Vous êtes prêts à commencer la recette ? Alors on y va !
N'oubliez pas de bien désinfecter votre matériel de cosmétiques, vos contenants et votre plan de travail ainsi que vos mains. 

Le matériel :
une balance de précision / 2 bols qui supportent le bain-marie / deux casseroles pour le bain-marie / un mini fouet ou batteur mousseur / une spatule ou une cuillère / un bol d'eau froide / un pot stérilisé 

Les ingrédients pour environ 200 ml :
Phase A, phase huileuse 
- 18 g de macérât de chébé
- 14 g d'émulsifiant conditionneur végétal (émulsifiant d'origine végétale qui gaine les cheveux, les aide à garder hydratation et brillance, les fortifie et facilite le démêlage)
- 6 g d'émulsifiant alcool cétéarylique (co-émulsifiant et agent de texture, il n'alourdit pas les cheveux et facilite le rinçage)

Phase B, phase aqueuse 
- 156 g d'eau minérale ou d'hydrolat (pour ma part j'ai choisi de mettre de l'eau et de l'hydrolat d'ortie qui embellit les cheveux, lutte contre les pellicules et stimule la pousse)

Phase C, autres ajouts
- 2,2 g de provitamine (fortifiant et embellisseur capillaire, il gaine les cheveux, les rend plus forts, plus brillants et plus faciles à coiffer. Il participe également à leur croissance)
- 0,8 g d'huile essentielle de pamplemousse (elle stimule le cuir chevelu)
- 1,2 g de cosgard (conservateur)

Vous pouvez retrouver tous les ingrédients sur le site AROMAZONE. 

Le pas à pas :
  1. Transférez tous les ingrédients de la phase A (phase huileuse) dans le premier bol.
    Mon macérât de chébé
    Dans le bol

    Le conditionneur végétal
    Je le mets dans le bol
     
    L'alcool cétéarylique
    Avec le reste des ingrédients

  2. Transférez ensuite tous les ingrédients de la phase B (phase aqueuse) dans le second bol.  
    L'hydrolat d'ortie
    Dans le second bol
     
  3. Faites-les chauffer séparément au bain-marie jusqu'à ce que l'eau commence à frémir et que les émulsifiants aient bien fondu.
    Les deux phases

    La phase huileuse au bain-marie
    La phase aqueuse au bain-marie
  4. Versez alors lentement l'eau (ou l'hydrolat) dans le bol qui contient le macérât de chébé et les émulsifiants en remuant énergiquement, pendant 3 minutes. La préparation va blanchir et s'homogénéiser.
    Je verse l'hydrolat dans l'huile
    Je mélange bien
  5. Sans cesser de remuer, placez le bol dans le récipient d'eau froide jusqu'à ce que le mélange refroidisse bien.  
    Je place le bol dans un récipient d'eau froide
  6. Ajoutez le reste des ingrédients de la phase C et mélangez bien.
    Ajout de la provitamine B5
    Ajout de l'huile essentielle

    Ajout du cosgard
  7. Versez le contenu du bol dans le pot stérilisé et étiquetez-le (date de fabrication, liste des ingrédients, date de conservation). Le produit se conserve environ 3 mois.
    C'est prêt !
Pensez également à vérifier le PH et à l'ajuster si besoin. J'ai obtenu un PH de 5,5.

Ce que j'en pense :   

L'après-shampoing a une texture agréable et facile à appliquer.
Il s'utilise juste après le shampoing sur cheveux humides.

Pour ma part, je rince mes cheveux après le shampoing, je les essore avec une serviette en microfibre puis j'applique le produit sur l'ensemble de ma chevelure en insistant bien sur les pointes et les longueurs.
Je mets ensuite du film alimentaire ou un casque chauffant et je laisse poser une trentaine de minutes avant de bien rincer.

Les cheveux sont souples et bien hydratés après avoir rincé.

Je vous invite à tester cette nouvelle petite recette ! 

J'espère qu'elle vous plaira.

A très bientôt pour d'autres tambouilles !