dimanche 26 mars 2017

Masque capillaire avant shampoing, hydratant et fortifiant à l'ortie piquante, poudre de tulsi et lait de coco

Hello tout le monde !

J'espère que vous allez bien ! C'est avec plaisir que je vous retrouve aujourd'hui afin de vous faire découvrir une nouvelle recette. Cette fois nous parlerons "cheveux" avec un masque capillaire hydratant et fortifiant à l'ortie piquante, à la poudre de tulsi et au lait de coco.

Mon petit masque capillaire à l'ortie piquante, tulsi et lait de coco
Tous ces ingrédients sont vraiment super pour les cheveux. Chacun leur apporte ce dont ils ont besoin. Faisons une petite présentation de ces merveilleux produits.



L'ortie piquante
Très riche en vitamines (A, B, C...), en minéraux, en oligo-éléments (comme le fer, le soufre, la silice, le calcium ou encore le potassium), l'ortie favorise la croissance des cheveux et aide à lutter contre la chute capillaire. De plus, il  rééquilibre les sécrétions de sébum, leur apporte force et élasticité. 
La poudre d'ortie piquante

Le tulsi
Origine d'Inde, le Basilic sacré en sanskrit est connu pour son action détoxifiante et antiseptique. Il nettoie les cheveux en profondeur, les revigore et les débarrasse des toxines et autres impuretés. De plus, il aide à lutter contre les pellicules. Enfin, il apaise le cuir chevelu.


Le lait de coco
Il ne doit pas être confondu avec l'eau de coco (ou jus de coco) qui elle est contenue dans la noix.   
Lorsque le fruit est encore vert, on fend la noix à l'aide d'une machette, puis on récupère une eau rafraîchissante. Cette dernière est riche en minéraux, oligo-éléments et vitamines.  
Lait de coco
Le lait de coco lui, est préparé à partir de la pulpe de la noix lorsque cette dernière est sèche et non pas verte. On râpe finement la pulpe puis on la presse dans un tissu par exemple, qui fait office de filtre. 
 
 
 
On peut également préparé le lait en faisant infuser la noix de coco râpée dans de l'eau chaude. On filtre ensuite le tout afin d'extraire l'eau et les corps gras.  
J'utilise cette seconde méthode lorsque je n'ai pas de lait coco sous la main. Je me sers de noix de coco râpé que l'on trouve dans le commerce que je laisse macérer à feu doux dans de l'eau.  
   
Quels sont ses bienfaits ?  
Le lait de coco permet d'hydrater et surtout de nourrir les cheveux en profondeur. 
Il est aussi connu pour faire pousser les cheveux mais doit alors être utilisé de façon continue et régulière (en cure) pour obtenir de bons résultats.  
Le lait de coco a la particularité soit de lisser les cheveux soit de mieux dessiner les boucles.  
Il permet également de faire "dégorger" des colorations et ainsi de se débarrasser des résidus chimiques.  
  
Enfin, c'est un soin qui n'est pas du tout cher et facile d'utilisation.
 
Voilà donc pour la petite présentation des principaux ingrédients qui composent la recette du jour. Passons maintenant à la pratique. 

Mais avant toute chose, pensez à bien désinfecter votre matériel de cosmétiques, vos contenants ainsi que vos mains et votre plan de travail.

Le matériel :
une balance de précision / deux bols supportant le bain-marie / deux casseroles pour le bain-marie / un mini fouet ou batteur mousseur / un récipient d'eau froide / un pot stérilisé pour y mettre le produit fini

Les ingrédients (pour 200 g)  :  
Phase A : la phase huileuse
- 17 g d'huile de pépin de raisin (connue pour ses propriétés réparatrices sur les cheveux fins, cassants et abîmés, cette huile nourrit intensément la fibre capillaire)
- 8,5 g de beurre de karité (nourrissant, protecteur et fortifiant)
- 8,5 g d'huile de ricin (huile à la texture visqueuse qui fortifie grandement les cheveux et en favorise la pousse)
- 10 g de conditionneur végétal (conditionneur capillaire qui améliore le toucher et l'aspect des cheveux. Il leur apporte de la douceur, du volume, du corps et en facilite le démêlage. Il diminue également la casse, réduit la formation des fourches, protège du déssèchement et n'alourdit pas les cheveux. Il se rince très facilement et n'est pas irritant)
5 g d'alcool cétéarylique (co-émulsifiant et agent de texture il permet d'épaissir et de stabiliser les crèmes auxquelles il apporte de l'onctuosité et des propriétés émollientes. Il n'alourdit pas les cheveux et se rince facilement)

Phase B : la phase aqueuse
94d'infusion de poudre d'ortie piquante 
- 40 g de lait de coco 
8 g de glycérine végétale (agent hydratantémollient qui assouplit et lisse les cheveux)

Phase C : les autres ajouts
- 2,5 g de poudre de tulsi
- 4,5 d'actif de MSM (excellente source de soufre qui apporte force et beauté aux cheveux. Il améliore l'état des cuirs chevelus sensibles et lutte contre les pellicules)
- 0,8 g d'huile essentielle de menthe poivrée (tonique et revigorante) 
1,2 g de cosgard (conservateur)

Vous pouvez retrouvez les ingrédients et les contenants utilisés pour cette recette sur le site AROMAZONE.

Avant de réaliser la recette il faut faire une infusion d'ortie :

Pour cela vous aurez besoin d'un bûcher gradué, d'un bol, d'une cuillère à soupe et d'un filtre à café ou linge propre.


- Faites chauffer 200 ml d'eau puis versez-là dans un bol. 

Les 200 ml d'eau
Je verse l'eau chaude dans le bol

- Ajoutez deux cuillères à soupe de poudre d'ortie piquante puis mélangez. 

Ajout de l'ortie piquante
Je mélange

- Laissez infuser en couvrant le bol pendant 40 minutes avant de filtrer.  

Je laisse infuser
Puis je filtre
En pleine filtration

- Récupérez le filtrat. 


L'infusion est prête



RECETTE DU MASQUE HYDRATANT ET FORTIFIANT

Comment procéder ?

  1. Transférez dans le premier bol tous les ingrédients de la phase A (phase huileuse).
    L'huile de pépin de raisins
    Dans le bol


    L'huile de ricin
    Je l'ajoute dans le bol


    Ajout du beurre de karité
    Ajout de l'émulsifiant
    Je le verse dans le bol
    Ajout du co-émulsifiant
  2. Dans le second bol, transférez tous ceux de la phase B (phase aqueuse).
    L'infusion d'ortie dans le second bol
    J'ajoute le lait de coco
    La glycérine végétale
    Je l'ajoute au reste des ingrédients

  3. Faites chauffer séparément les deux phases au bain-marie jusqu'à la fonte totale des émulsifiants.
    La phase aqueuse et la phase huileuse
  4. Une fois les émulsifiants fondus sortez les bols du bain-marie puis versez la phase B (phase aqueuse) dans la phase A (phase huileuse), sans cesser de remuer pendant 3 minutes, à l'aide du batteur mousseur ou mini fouet, si la préparation devient trop épaisse, . Le mélange doit blanchir et s'homogénéiser.
    Une fois les deux phases passées au bain-marie, je verse la phase aqueuse dans la phase huileuse
  5. Tout en continuant à remuer, placez le bol dans un récipient d'eau froide afin d'accélérer le refroidissement et la prise de l'émulsion, pendant encore 3 minutes.
    Je place le bol dans un récipient d'eau froide
    Je mélange bien le tout
  6. Ajoutez ensuite le reste des ingrédients de la phase C en remuant bien entre chaque ajout. 

    La poudre de tulsi

    Je la verse dans le bol


    Je mélange le tout


    Le MSM

    Je l'ajoute au reste


    L'huile essentielle et le conservateur

    Je mélange bien tous les ingrédients

  7. Versez la préparation dans le pot stérilisé et étiquetez-le (liste des ingrédients, date de fabrication, durée de conservation). Le produit se conserve 3 mois.
    Mon petit masque capillaire

Mes impressions :

Voici un masque comme je les aime ! Simple à réaliser, efficace et avec une texture parfaite : ni trop fluide, ni trop épaisse.

C'est justement cette texture qui rend son application facile.
Il se rince bien et rend les cheveux très doux. 

Je l'ai appliqué 40 minutes avant le shampoing, sous mon casque chauffant.
Le tulsi permet de bien nettoyer les cheveux et j'aime beaucoup le mélange avec le lait de coco qui fortifie bien.

Je vous invite à tester ce masque et à me faire un petit retour si le coeur vous en dit !

Sur ce je vous laisse et vous dis à très vite pour d'autres tambouilles ! 

Et n'oubliez pas que le partage nous enrichit toujours !...