dimanche 1 octobre 2017

Lait capillaire hydratant aux huiles de jojoba, d'avocat, de ricin et au beurre de karité

Bonjour tout le monde !

Aujourd'hui nous allons réaliser une recette pour une rubrique que j'ai un peu laissé à l'abandon depuis quelques temps : celle des "laits capillaires".

Vous l'aurez donc deviné, nous allons faire ensemble, dans la joie et la bonne humeur, 😊 un lait capillaire hydratant aux huiles de jojoba, d'avocat, de ricin et au beurre de karité. 

Mon petit lait capillaire aux huiles de jojoba, avocat, ricin et au beurre de karité

Un mélange de bons ingrédients réputés pour nourrir et faire du bien à nos précieux en terme de pousse entre autres choses. 

Alors pour réaliser ce lait, j'ai utilisé un émulsifiant que j'utilise très peu sur ce type de produit. 
Il s'agit de l'émulsifiant gélisucre que j'utilise plus fréquemment pour réaliser des gels huileux , des baumes qu'on rince ou des gommages. Je l'utilise plus dans des émulsions à froid en fait, mais j'ai décidé de voir ce que cela donne dans une émulsion à chaud ! 😊 
Le gélisucre - Source AROMAZONE -


Le gélisucre est composé de glycérine végétale, d'huile d'amande douce, d'ester de sucre et d'eau de fruit d'orange. C'est un émulsifiant très doux, qui est en général bien toléré par la peau. 

Avant de vous livrer ma petite recette, faisons un petit zoom rapide des ingrédients qui la compose car ce sont des ingrédients que j'utilise régulièrement et que vous pouvez retrouver sur le blog.



L'huile de jojoba
Sa composition proche du sébum humain en fait une huile qui possède une affinité exceptionnelle avec la peau et les cheveux. 
Huile de jojoba - Photo Aromazone -
C'est une huile nourrissante, rééquilibrante avec une action très efficace pour réguler la production de sébum.
Elle est protectrice, assouplissante, adoucissante régénérante et anti-vieillissement.
Elle maintient l'élasticité et la souplesse de la peau. Enfin, elle la protège de la déshydratation.
  
L'huile d'avocat
Connue depuis le temps des Aztèques qui l'utilisaient pour protéger et embellir leurs cheveux, l'huile d'avocat est riche en vitamines (A, B, D, E) qui favorisent les repousses et renforcent les racines.
Huile d'avocat - Photo Source Internet -

Elle est aussi riche en acide oléique qui préserve l'élasticité des cheveux et en oméga 3 qui nourrit les cheveux en profondeur.
L'huile d'avocat apporte brillance et vigueur aux cheveux.


L'huile de ricin
Issue d'une plante que l'on appelle Ricinus Communis, l'huile de ricin est obtenue par pression à froid. Elle possède une texture originale, très visqueuse ce qui permet une bonne dispersion des pigments pour le maquillage.
Huile de ricin - Photo Source Internet -
Utilisée depuis l'Antiquité, notamment par Cléopâtre qui l'utilisait comme démaquillant, elle fortifie grandement les cheveux, les ongles et les cils.
L'huile de ricin traite, régénère et réhydrate les cheveux abîmés.
Enfin elle est réputée pour favoriser grandement la croissance des cheveux.

Le beurre de karité
Ce beurre est un must-have, un indispensable dans sa salle de bain.
Il possède des propriétés nourrissantes, adoucissantes, apaisantes, anti-oxydantes, réparatrices, régénérantes et cicatrisantes.
Beurre de karité - Photo Source Internet -

Riche en vitamines A, D, E, F, en acides gras, il nourrit profondément les cheveux secs, rêches, ternes et abîmés.
Il leur redonne brillance, force et souplesse.
Il peut également soigner les cuirs chevelus abîmés en aidant à réduire les risques d'infection et à lutter contre l'apparition des pellicules.
Il favorise une croissance saine de la chevelure grâce aux minéraux qu'il contient. C'est d'ailleurs l'un des produits cosmétiques les plus utilisés.

Voilà donc pour le petit zoom sur les principaux ingrédients de la recette. 
Passons maintenant à la pratique ! Veillez à bien désinfecter votre matériel de cosmétique, vos contenants, plan de travail et à bien vous laver les mains !

Le matériel : 
une balance de précision / deux bols supportant le bain-marie / deux casseroles / un batteur mousseur ou un mini fouet / un thermomètre (facultatif) / un récipient d'eau froide / une bouteille stérilisée pour y mettre le produit fini

Les ingrédients (pour 100 ml) :
Phase A, la phase huileuse
- 7,5 g d'huile végétale de jojoba
- 7,5 g d'huile végétale d'avocat
- 7,5 g d'huile végétale de ricin
- 7,5 g de beurre de karité

- 6 g d'émulsifiant gélisucre  
- 4 g d'alcool cétéarylique (co-émulsifiant et agent de texture, il sert à stabiliser et à épaissir les préparations. Il possède un toucher frais, non gras)

Phase B, la phase aqueuse 
- 55 g d'eau minérale
- 0,5 g de gomme xanthane (gélifiant naturel) 

Phase C, les autres ajouts 
- 1 g de provitamine B5 (fortifiant et embelissseur capillaire, il gaine les cheveux, les rend plus forts, plus brillants, plus faciles à coiffer. Il participe également à leur croissance)
- 1 g de protéines de riz (en plus d'apporter du volume à la chevelure, ces protéines améliorent et maintiennent l'hydratation des cheveux, leur apporte de la force et les gaine)
- 1 g d'extrait aromatique de votre choix 
- 0,9 g de vitamine E (j'ai acheté des gélules souples de tocophérol en pharmacie que j'ai percé ensuite pour en récupérer le liquide. J'en ai utilisé deux) (Très bon hydratant, la vitamine E stimule la circulation du sang au niveau du follicule pileux et permet ainsi au sang de parvenir aux racines. Bien oxygéné le cheveu pousse plus vite. Elle prévient également le dessèchement)     
- 0,6 g de cosgard (conservateur)

Vous pouvez retrouver tous les ingrédients et les ustensiles sur le site AROMAZONE.

Mon lait capillaire

Le pas à pas :
  1. Pesez dans le premier bol la phase A (phase huileuse), les huiles végétales, le beurre de karité, l'émulsifiant et l'alcool cétéarylique.
    Les huiles et beurre
    Dans le premier bol
    Le co-émulsifiant et l'émulsifiant gélisucre
    La phase huileuse est prête
  2. Pesez dans le second bol l'eau minérale puis versez en pluie la gomme xanthane. Attendez quelques minutes jusqu'à ce que le tout se gélifie.
    La gomme xanthane
    Je la verse en pluie dans l'eau
  3. Placez les deux bols dans les casseroles au bain-marie et chauffer les deux phases à la même température (environ 70/80°C).
    Les deux bols avec les deux phases
    La phase aqueuse au bain-marie
    La phase huileuse au bain-marie
  4. Versez ensuite la phase huileuse (phase A) dans la  (phase aqueuse phase B) en remuant le tout vigoureusement à l'aide du mini fouet ou batteur mousseur, pendant 3 minutes. Le mélange va blanchir et s'homogénéiser et l'émulsion ainsi se créée.
    Je verse la phase HUILEUSE dans la phase aqueuse
    Je mélange pendant 3 minutes
  5. Sans cessez de remuer pendant environ 3 minutes encore, placez le bol dans le récipient d'eau froide afin d'accélérer le refroidissement.
    Je place le bol dans un récipient d'eau froide avec des glaçons
  6. Ajoutez un à un en remuant bien entre chaque ajout, les ingrédients de la phase C.
    Les actifs, l'arôme et le conservateur
    La vitamine E

    Je mélange le tout
  7. Versez la préparation dans la bouteille stérilisée sans oublier de l'étiqueter (liste des ingrédients, date de fabrication, durée de conservation). Le produit se conserve 3 mois sans soucis.
    Une texture fluide et légère
    C'est prêt !

Mes impressions :

J'aime énormément ce lait capillaire ! Il est fluide, léger et très hydratant.
Le gélisucre est vraiment un émulsifiant doux et très émollient.

Par contre je ne l'utilise pas seul, je le scelle toujours. En ce moment je l'utilise en faisant la baggy method et mes cheveux restent hydratés longtemps !

Je vous invite à adapter la recette selon vos besoins en remplaçant les actifs ou les huiles par ce que vos cheveux aiment. Attention, si vous n'avez pas de gélisucre, passez votre chemin !😜

Sur ce je vous laisse et je vous dis à très vite pour de nouvelles recettes !
Et n'oubliez pas que le partage nous enrichit toujours !...


 
  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire