dimanche 25 janvier 2015

Shampoing crème nourrissant ayurvédique (inspiration AROMAZONE)

Bonjour tout le monde, 

Me voici donc aujourd’hui pour vous présenter la seconde recette de la fameuse gamme ayurvédique dont je vous ai déjà parlé ici.
La recette du jour est celle d’un shampoing crème aux poudres indiennes et à la poudre d'hibiscus (je me suis inspirée d'une recette du site Aromazone). 



Mon shampoing crémeux aux poudres ayruvédiques et hibiscus



Pour la réaliser, j’ai utilisé un macérât huileux de poudre de brahmi, d’amla et de maka et de kapoor kachli ainsi qu’un macérât aqueux de poudre de sidr, de reetha, d’hibiscus et de guimauve. 

Je ne ferais pas de longs discours ou une présentation détaillée de chaque poudre mais je peux déjà vous donner quelques unes de leurs propriétés. 

Les poudres sont réputées pour stimuler la pousse des cheveux, les rendre plus forts, plus épais, plus brillants, tonifier le cuir chevelu, apaiser les démangeaisons, prévenir le grisonnement prématuré, lutter contre la chute, régénérer les racines. De plus, elle sont anti-oxydantes et peuvent même être utilisées pour les soins de la peau. Certaines sont utilisées pour laver les cheveux et d'autres en soins.

Et cerise sur le gâteau, elles ne coûtent pratiquement rien !

Allez sans transition aucune, passons à la recette ! 

Bien évidemment n’oubliez pas de désinfectez votre matériel de cosmétiques, votre plan de travail ainsi que vos mains. 

C’est fait ? Alors c’est parti ! 

Le matériel : 
Pour réaliser les différents macérâts 
Une balance de précision / un bécher gradué / une cuillère ou spatule / deux récipients / un filtre à café (ou linge propre) / deux bocaux en verre stérilisés / une casserole 

Pour réaliser la recette du shampoing crème 
Une balance de précision / un bol supportant le bain-marie  / une casserole pour le bain-marie / une spatule / un mini fouet / un récipient d’eau froide / un flacon pompe pour y mettre le produit fini 

Les ingrédients (pour 200 ml) : 
Phase A 
- 44 g de macérât aqueux de poudres de sidr, de reetha, d’hibiscus et de guimauve (en cliquant sur le nom des poudres, vous pourrez voir leurs propriétés). 
- 16 g de conditionneur végétal (émulsifiant qui fortifie les cheveux, prévient la formation des fourches, améliore le volume, diminue la casse et facilite le démêlage)
- 90 g de base douceur (tensio-actif très doux qui a un bon pouvoir lavant et moussant)
- 30 g de mousse de babassu (co-tensio actif qui augmente le pouvoir moussant des préparation et lisse la fibre capillaire. Il a un effet conditionneur et adoucissant)

Phase B 
- 0,8 g de gomme xanthane (gélifiant d'origine naturel qui apporteun toucher doux et glissant)
- 10 g de beurre de karité mou (nourrissant, protecteur il apporte brillance aux cheveux)
- 4,4 g de macérât de poudres indiennes (brahmi, amla, kapoor kachli), (en cliquant sur le nom des poudres, vous pourrez voir leurs propriétés)
- 1,5 g de protéines de soie (actif capillaire qui hydrate, gaine et lisse les cheveux. Il leur apporte douceur et brillance)
- 1,5 g de fragrance (facultatif)
- 24 gouttes d’acide lactique (correcteur de PH, il s'utilise pour diminuer ce dernier dans les shampoings ou soins capillaires. Il apporte brillance aux cheveux et favorise leur hydratation)
- 1,2 g de cosgard (conservateur)

Les ingrédients utilisés proviennent des sites Hennés et soins d’ailleurs pour les poudres et le reste d’Aromazone. 

Avant de réaliser la recette proprement dite, il convient de faire deux macérâts : l’un aqueux et l’autre huileux. 

  • Pour réaliser le macérât aqueux il vous suffit tout simplement de mélanger dans un récipient stérilisé environ 280 ml d’eau (prélevée grâce au bécher gradué) et une cuillère à café des poudres suivantes (ou celles que vous voulez)  : sidr, reetha, hibiscus et guimauve. 
Les 4 poudres
Je verse l'eau

J'ai mélangé
Laisser macérer dans un endroit sombre et frais pendant 24 heures sans oublier de mélanger de temps à autre, à l’aide de la spatule, puis filtrer votre préparation avec le filtre à café (ou le linge propre), dans le second récipient. 

Je filtre
Les restes de poudres

Après filtration, on obtient un liquide rouge/bordeaux avec une odeur assez caractéristique mais pas désagréable. Le macérât de poudres indiennes est prêt à être intégré en tant que phase aqueuse dans la recette. 
Le joli macérât


Il n’est pas nécessaire de mettre de conservateur si on l’utilise de suite. Dans le cas contraire mieux vaut le conserver dans un flacon en verre ambré et ajouter un conservateur après filtration. 

  • Pour le macérât huileux, on utilisera la méthode « à chaud ». Pour ce faire, mettez dans un bocal en verre stérilisé 1 à 2 cuillères à soupe des poudres suivantes : brahmi, amla, kapoor kachli. 
    Les poudres dans le bocal
Couvrez d’huile (celle de votre choix) vos poudres, fermez hermétiquement le bocal et placez-le au bain-marie, entre 2 et 4 heures. Filtrez ensuite à l’aide du filtre à café.
Je verse l'huile dans le pot
Poudres et huile


Ca se mélange petit à petit
Le mélange est fait

Au bain-marie
Je filtre


Le macérât huileux de poudres indiennes

Vous pouvez également réaliser le macérât « à froid ». La marche à suivre est la même sauf qu’au lieu d’utiliser le bain-marie, on conserve le bocal d’huiles et de poudres indiennes durant 4 à 6 semaines, dans un endroit  qui le protège de la lumière, en le secouant de temps en temps avant de le filtrer. Pensez à ajouter de la vitamine E (qu’importe la méthode choisie) pour éviter le rancissement). 

Pour ma part, j’ai cumulé les deux méthodes afin d’extraire le plus d’actifs possible. 

LA RECETTE DU SHAMPOING AYURVEDIQUE 

Le pas à pas :  
  1. Transférez tous les ingrédients de la phase A dans le bol et faites-le chauffer au bain-marie, jusqu’à la fonte totale de l’émulsifiant. Mélangez bien tout au long du processus de chauffe. 
    Une partie des ingrédients
    Base Douceur
    Mousse de Babassu
    Au bain-marie

  1.  Une fois l’émulsifiant fondu, sortez le bol du bain-marie puis remuer vigoureusement à l’aide du mini-fouet pendant environ 3 minutes. Le mélange va s'homogénéiser. 
    Le mélange est assez épais au début
  1.  Sans cesser de remuer pendant encore 3 minutes environ, placez le bol dans un récipient d'eau froide afin d'accélérer le refroidissement et la prise de l'émulsion.
    Dans le récipient d'eau froide

  1. Ajoutez un à un les ingrédients de la phase B en mélangeant bien entre chaque ajout puis laissez reposer la préparation pendant 10 minutes. 
    La gomme xanthane
    Dans le bol
    Ajout du beurre de karité
    Le macérât huileux de poudres


    Ajout du macérât
    Les protéines de soie

    Ajout du conservateur
    De plus près
    La texture épaisse
  1. Au bout des 10 minutes, mélangez à nouveau énergiquement pendant 1 minute. 
    Après 10 minutes
    La texture est plus fluide


  1. Enfin, transférez la préparation dans votre flacon (vous pouvez vous aider d'une pipette si nécessaire). C’est prêt ! Etiquetez votre flacon (liste des ingrédients, date de préparation, durée de conservation). Le shampoing se conserve 3 mois à l’abri de la lumière et de la chaleur. 
    Je verse le shampoing dans la flacon pompe

Ce que j’en pense, ce que j’en dis : 

J’aime ce shampoing d’amour ! Hihi ! Il est tout ce qui me fait aimer la cosmétique homemade : la texture est crémeuse et onctueuse à mon goût, la couleur est très douce, l’odeur pas du tout désagréable et l’efficacité est au rendez-vous.
Il produit une mousse légère. Il est très doux, un peu laiteux. (Pensez à le sortir du réfrigérateur 30 minutes avant utilisation).
 
Mon mari et mon shampoing


Ne soyez pas rebuter par la liste des ingrédients (ou alors regarder au dos de vos shampoings du commerce, vous verrez que c’est comme pour faire un gâteau, il ne faut pas juste de la farine et des œufs !), le plus « contraignant » (et encore !) pour cette recette c'est surtout la réalisation des macérâts. 

Quoi qu’il en soit, je suis très satisfaite de ce shampoing qui laisse les cheveux propres, doux et faciles à démêler. 

Je vous invite à reproduire ou à ré-inventer cette recette à votre guise ! 

Je vous dis à très bientôt pour la suite de cette gamme spéciale poudres ayurvédiques. 

Au plaisir ! 






4 commentaires:

  1. a bien vite pour le soin profond apres shampoing et/ou le leave in

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca sera dans 2 semaines parce que comme ici il fait froid, j'ai fait une recette de crème pour le visage nourrissante. Ca sera certainement cela la recette de dimanche !

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Bonjour,

      Oui oui tout à fait. Par principe, je conserve toujours toutes mes préparations au réfrigérateur.

      Supprimer