mercredi 27 août 2014

Crème cicatrisante et réparatrice contre l'eczéma atopique (recette 5 spéciale test ma Cosméto Perso)

Bonjour les belles,

Aujourd'hui je partage avec vous une nouvelle recette réalisée à partir d'un nouvel ingrédient du site Ma Cosméto Perso. Depuis le début de l'année, j'ai la chance de pouvoir tester certains de leurs produits et je suis ravie de partager mes découvertes avec vous.
Ma crème anti eczéma

Je n'ai pas sorti cette recette avant, bien qu'elle soit rédigée depuis près de 2 mois, exceptée la dernière partie de l'article car le test de l'ingrédient principal a été long. 

Pour les personnes qui me suivent depuis quelques temps, je vous parle parfois de mon fils cadet, Evan, qui souffre depuis l'âge de 2 et demi (il vient d'avoir 7 ans) d'eczéma.
Ce dernier se situe essentiellement au niveau des poignets, des pouces, du pli des coudes, derrière les genoux et un peu dans le cou.

L'eczéma est une affection de la peau courante chez le jeune enfant né au sein d'une famille d'allergiques, ce qui est le cas de mon fils.
Je n'entrerais pas sur les causes de l'eczéma mais je peux vous dire, que j'ai essayé des tonnes de crèmes du commerce qui fonctionnent toujours un temps mais après l'eczéma de mon fils revient toujours en force.

Nous allons d'ailleurs voir sur le plan alimentaire s'il est possible de trouver quelque chose...

J'ai donc décidé de me tourner vers des produits plus naturels afin de le soulager. Sa peau très sèche au niveau des zones atteintes, doit être continuellement hydratée et nourrie.
Pour cela, je lui ai déjà concocté une crème épaisse au beurre de karité et au lait d'avoine (recette ici).
  
Mais mon problème se situe surtout au niveau de la cicatrisation et de la réparation de la peau, malmenée par l'éczéma. Le souci avec les peaux noires réside dans le fait que la cicatrisation d'un bouton, de l'acné ou autre se fait souvent en laissant sur la peau des parties plus foncées que le reste du corps !

Ce problème d'hyperpigmentation rend la peau terne et grisâtre. Mon fils n'est pas trop "embêté" à l'école ou ailleurs par son eczéma mais parfois on lui demande pourquoi ses pouces sont "gris" !!!!

C'est donc pour cela que j'ai décidé de lui préparer une crème à base d'huile de pépin de framboise.
Cette huile, je l'avais déjà vu sur internet mais j'avoue ne pas m'y être intéressée plus que cela.
Mais ça c'était avant de la voir dans la liste des produits à tester, proposés par le site .

J'ai donc lu ses propriétés puis sauter sur l'occasion de la tester !


L'huile de pépin de framboise : 

"L'huile de pépins de framboise possède une proportion exceptionnellement élevée d'alpha et gamma tocophérol (vitamine E), vitamine A et oméga-3 et d'acides gras oméga-6. Elle possède des propriétés anti-inflammatoires plus élevées que l'avocat, pépins de raisin, noisette et de germes de blé. On peut l'utiliser dans le traitement de l'eczéma, le psoriasis et autres maladies de la peau.

L'huile de pépins de framboise peut être utilisée dans les baumes à lèvres, crèmes de protection solaire, baumes de soins de la peau et autres formulations cosmétiques. Elle sera la bienvenue dans toute formulation concernant une protection contre le soleil."
(Source Ma Cosméto Perso)


Cette huile a des propriétés très intéressantes pour traiter l'eczéma.

Sans plus tarder, passons maintenant à la recette du jour. On se lance ? C'est parti ! 

Pensez à bien désinfecter votre matériel de cosmétiques, vos ustensiles, votre plan de travail, à stériliser vos contenants et à bien laver vos mains.

Le matériel :
une balance de précision / deux bols supportant le bain-marie / deux casseroles pour le bain marie / un batteur mousseur et un mini fouet / un récipient d'eau froide / une spatule / un bécher gradué / deux récipients / un filtre à café / un pot stérilisé pour y mettre le produit fini

Les ingrédients :

Phase A, phase huileuse 
- 30 g d'huile de pépin de framboise
- 4 g de beurre de karité (riche en vitamines A, D, E et F, le beurre de karité est particulièrement recommandé pour les peaux sèches qu'il nourrit)
- 5 g de dicaprylyl carbonate (agent émollient, de texture qui permet d'alléger le toucher "gras" des préparations)
- 6 g de cire d'abeille blanche (épaississant et agent de texture qui permet de stabiliser les émulsions. La cire d'abeille est filmogène et protège la peau)
- 2 g d'émulsan (émulsifiant d'origine végétale, il favorise l'hydratation de la peau)

Phase B, phase aqueuse
- 10 g de gel d'aloé véra (il possède des propriétés hydratantes et cicatrisantes)
- 40 g de macérât hydroglycériné de poudre de Tepezcohuite (poudre dont le nom signifie "arbre à peau" est un puissant cicatrisant et régénérant cutané)

Pour réaliser le macérât hydroglycériné
- 10 ml de glycérine végétale
- 90 ml d'eau minérale
- 10 g de poudre de Tepezcohuite 

Autres ajouts
- 2,4 g de miel (riche en sels minéraux et en vitamines A, B et C, le miel possède des propriétés cicatrisantes, apaisantes, hydratantes, antiseptiques, antioxydantes et revitalisantes)
- 0,6 g de cosgard (conservateur)

Avant de réaliser la recette, il nous faut faire un macérât hydroglycériné. Un macérât hydroglycériné est fait à partir d'extraits qui renferment les principes actifs des végétaux (poudres, plantes, bourgeons...), de glycérine végétale et d'eau minérale. 

Mesurez à l'aide du bécher gradué la quantité exacte d'eau et de glycérine. Versez le tout dans un récipient et mélangez.
Je verse l'eau
Je mesure la glycérine

Je verse la glycérine dans l'eau
Versez ensuite la poudre dans le mélange aqueux et remuez bien afin qu'elle se disperse bien dans le liquide.
Je pèse la quantité de poudre
Je la verse dans le pot de liquides
Je mélange

Laissez macérer pendant 24 h en remuant bien de temps en temps.
Je mets le pot au frais parmi mes autres produits cosmétiques
Au bout du temps de macération filtrez à l'aide du filtre à café, dans le second récipient.
Je mélange de temps en temps
Je verse sur un linge propre

Je filtre



Le filtrat doit être utilisé rapidement car il ne contient pas de conservateur. 

LA RECETTE 

Le pas à pas :
  1. Transférez tous les ingrédients de la phase huileuse (phase A) dans le premier bol.
    L'huile de pépins de framboise du site Ma Cosméto Perso

    L'huile de pépins de framboise
    Ajout du karité et du reste
    Ajout des émulsifiants
  2. Transférez tous les ingrédients de la phase aqueuse (phase B) dans le second bol.
    Je pèse le macérât
    Ajout de l'aloé véra
    La phase aqueuse est prête
  3. Faites-les chauffer séparément au bain-marie jusqu'à la fonte totale de la  cire d'abeille et de l'émulsan (ou jusqu'à ce que les deux phases atteignent la température de 70°C).
    Phase huileuse au bain-marie
    Phase aqueuse au bain-marie
  4. Otez les bols du feu, puis versez la phase aqueuse dans la phase huileuse en remuant bien pendant 3 minutes. Le mélange va blanchir et s'homogénéiser. Sans cessez de remuer mettre le bol dans un récipient d'eau froide et remuez encore pendant 3 minutes afin d'accélérer le refroidissement et la prise de l'émulsion.
    Je verse la phase aqueuse dans la phase huileuse

    Je mélange
    Dans le récipient d'eau froide
  5. Ajoutez le reste des ingrédients en remuant bien entre chaque ajout. Votre crème est prête.
    Ajout du conservateur


    Ajout du miel
    Je mélange
  6. Versez-là dans le pot stérilisé et étiquetez- le (liste des ingrédients, date de fabrication et durée de conservation). Votre crème se conserve 3 mois.
    Une texture fluide
Ce que j'en pense, ce que j'en dis :  

Les personnes qui souffrent d'eczéma savent que c'est un long combat avec parfois des phases de "repos" et parfois des phases de "crises".

Entre le moment où j'ai réalisé la crème et durant les deux derniers mois, mon fils a connu les deux périodes. Etant de nature sensible l'appréhension de notre déménagement a "agit" sur ses crises d'eczéma.

Bref, tout est rentré dans l'ordre en ce qui concerne les crises depuis qu'il a sa propre chambre (héhé !!).

La crème a une texture assez fluide, un peu grasse voire même huileuse. Je lui en mettais au début matin et soir mais le côté un peu gras de la crème m'a vite dissuadé. Je n'ai conservé que l'application quotidienne du soir.

Bref, l'odeur est...spéciale mais pas repoussante au contraire. Je ne connaissais pas trop l'huile de framboise donc je m'imaginais une odeur plus fruitée, un peu comme les yaourts mais ce n'est pas vraiment ça ! (ah ah !!)

Au niveau des résultats, je vous laisse voir en images. Personnellement, je suis satisfaite mais l'eczéma est vicieux et pernicieux et une contrariété peut tout faire revenir en force. C'est d'ailleurs ce qui s'est passé ! Avant le déménagement, mon fils a eu un petit coup de stress et a recommencé à se gratter. Pas facile de calmer les démangeaisons !

Ma crème agit plus au niveau de la cicatrisation. Quoi qu'il en soit nous allons poursuivre les tests avec comme je vous l'ai dit plus haut, des tests alimentaires.

Mais regardez plutôt !

Voici sa peau très abîmée d'il y a deux mois
Peau sèche et terne
Application de la crème
Toujours dans les débuts du test de la crème
Ca commence à s'améliorer

La crise est revenue

Photo datant de 2 semaines y'a du mieux ! La peau est moins "grise" et commence à retrouver sa couleur "normale" !

Voilà, je voulais partager cet article avec vous et mon ressenti sur cette crème et plus particulièrement sur cette huile de pépins de framboise qui je trouve très efficace sur le long terme.

Le chemin est encore long et je ne sais pas si ça sera le produit miracle ! Pour le moment elle lui convient mais jusqu'à quand ?

Quoi qu'il en soit je vous recommande aussi la poudre de Tepezcohuite qui est un cicatrisant du tonnerre !

A très vite !

Au plaisir ! 






 





3 commentaires:

  1. Bonjour Chris Tal, Cela doit etre penible l'eczema. Pourquoi ne pas essayer un serum concentre? Ma fille, quelques semaines apres sa naissance avait la peau tres seche et paradoxalement des boutons (du a la chaleur). Je lui ai concocte un serum avec l'huile de chaulmoogra et de calophylle et d'avocat. D'ailleurs, les 2 premieres sont d'excellents reparateurs cutanes. le chaulmoogra harmonise la pigmentation de la peau a transferant les melanocytes de la parite hyperpigmente vers le moins pigmente. Ces huiles sont egalement utilisees dans le traitement de la lepre (pour moi ca dit tout). Essaie un serum avec ces huiles: chaulmoogra, calophyle, nigelle, cameline, pepin de grenade, perilla et piqui. Personellement je n'ai pas essaye les 3 derniers, mais j'e sais que l'huile de pepin de grenade est un reparateur puissant stimulant les keranocytes. Pour tester, 10 ml de chaque suffira amplement. Fais-en un gel avec de macerat glycerine de tepezcohuite et de poudre de rose (egalement reparateur). Fais le macerat avec de l'hydrolat de menthe qui va apaiser et rafraichir la peau et/ou avec l'hydrolat lavande qui est cicatrisante. Gelifie avec de la xanthane ou carragenane. Tu pourras ensuite ajoute de la vitamine B5, de l'uree (keralocyte et hydratant) du MSM, et un peu d'acide lactique. Essaie et fais-moi savoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tous tes conseils Nadège ! C'est super gentil ! C'est marrant que tu parles de ça parce que j'utilise depuis quelques semaines un sérum pour sa peau composé d'hydrolat de camomille allemande qui est bien pour la peau des enfants, de MSM, d'urée, d'huiles de calophylle, de nigelle et de chaulmoogra ainsi que du psyllium qui est reconnu pour apaiser les peaux irritées. A l'approche de la rentrée et avec le changement d'école sa peau c'est un peu moyen....mais avec le sérum j'attends de voir !

      Supprimer
    2. comme quoi les grands esprits se rencontrent. lol

      Supprimer