lundi 10 mars 2014

Sérum anti-taches, uniformisant et régulateur de sébum : étape 4 du Layering

Bonjour les belles,

Je suis très contente de vous retrouver aujourd'hui pour cette nouvelle recette spécial LAYERING.
Vous étiez très nombreuses à me solliciter pour "une suite" mais le manque de temps et l'inspiration n'étaient pas au rendez-vous !

Bref, me revoilà et c'est avec plaisir que je poursuis, avec vous, l'immersion dans le joyeux monde de ce rituel de beauté japonais, aussi connu sous le nom de LAYERING.

Sérum visage anti-taches
Mon sérum anti-taches

Pour rappel le Layering aussi appelé "technique du mille feuille" est un rituel de beauté japonais, dont le principe est la superposition de produits cosmétiques sur le visage (il en existe un pour les cheveux), qui se décline en 7 étapes, pour en retirer le maximum de bienfaits et ainsi avoir une peau nette, saine, belle. 
Il convient à tous les types de peaux et à toutes les carnations.
  • La première étape est celle du démaquillage à l'huile (recette ici et ).
  • Elle est suivie par le nettoyage de la peau en profondeur, réalisé à l'aide d'une mousse nettoyante ou d'un savon doux (recette ici).
  • Puis nous avons la lotion dont le but est de resserrer les pores de la peau et d'ôter tous les résidus de calcaire (recette ici).
  • S'ensuit l'utilisation d'un sérum qui fournit à la peau des actifs concentrés et qui répondent à des problèmes bien spécifiques (anti-tâches, anti-âge, anti-cernes...).
  • Vient ensuite le soin pour le contour des yeux sous forme de roll-on (ou autres) qui sert à tonifier, dégonfler cette partie de la peau qui est fine et fragile.
  • Il convient d'appliquer deux crèmes par la suite. Tout d'abord, la crème de jour dont le but est d'avoir une action hydratante afin de protéger l'épiderme contre les agressions extérieures (vent, pollution, froid..) puis la crème de nuit qui, elle, aura une action nourrissante et réparatrice.
  • Enfin, l'ultime étape de ce rituel est le soin des lèvres qui passe par l'application d'un baume à lèvres ou de beurre de karité tout simplement. J'ai déjà partagé avec vous une petite recette de baume ici.
L'étape du jour est donc celle du sérum.
Comme je l'ai dit dans l'article d'introduction au LAYERING, avant de pratiquer cette méthode, je ne voyais pas bien l'utilité de ce type de produits. 

De plus, leurs prix exorbitants dans le commerce m'ont toujours laissé sceptique !
Depuis que je pratique le LAYERING, j'ai compris l'importance de cette étape.

Loin d'être seulement l'apanage de quelques riches femmes, le sérum s'est démocratisé ! J'ai même envie de dire que chaque peau a son sérum !

Le sérum est donc un soin qui répond à des besoins bien spécifiques de la peau et qui traite l'épiderme en profondeur. 

Attention, ce n'est pas une crème hydratante ! Il est moins gras que cette dernière, plus fluide, plus pénétrant et plus concentré en actifs. Il ne faut d'ailleurs en mettre qu'une noisette et cibler les zones à problèmes.

Il en existe plusieurs à choisir en fonction de l'effet recherché : hydratant, tonifiant, anti-rides, anti-taches...

La recette que je vous propose aujourd'hui est donc celle d'un sérum anti-taches.

En effet, comme vous le savez très certainement, l'un des problèmes majeurs des peaux noires est l'hyperpigmentation (apparition de taches plus sombres que le reste de la peau souvent causées par des lésions, l'acné, le vieillissement ou des changements hormonaux). Un malheureux petit bouton que l'on va "triturer" dans tous les sens peut donner naissance à une tache  sombre et disgracieuse qui menacera dangereusement l'uniformité du teint.

Fort heureusement, il existe des produits naturels, pouvant atténuer grandement ce phénomène et uniformiser la peau.

Je vous montre ? C'est parti !

Pensez à bien désinfecter votre matériel de cosmétiques, vos ustensiles, votre plan de travail, à stériliser vos contenants et à bien laver vos mains.

Le matériel

une balance de précision / deux bols supportant le bain-marie / une casserole pouvant contenir les deux bols ou deux casseroles / un batteur mousseur ou mini fouet / un récipient d'eau froide / un flacon pompe pour y mettre le produit fini

Les ingrédients (pour 50 ml) :

Phase A
- 7,5 g d'huile de noisette (huile adoucissante, cicatrisante, protectrice et assouplissante. Elle équilibre la production de sébum des peaux mixtes et grasses. Elle est particulièrement recommandée pour les problèmes d'acné et de points noirs. C'est une huile non comédogène qui ne bouche pas les pores de la peau)
- 3 g de cire émulsifiante n°3 (émulsifiant qui va permettre le mélange de la phase aqueuse et de la phase huileuse pour ainsi créer une émulsion)
- 1,5 g de coco silicone (émollient d'origine naturel qui laisse la peau douce et souple. Il apporte un bon pouvoir glissant aux crèmes et favorise la pénétration des produits)

Phase B 
- 21,5 g d'eau minérale
- 12 g d'hydrolat de pamplemousse (eau aromatique qui tonifie, nettoie et resserre les pores de la peau. Elle ravive ainsi les teints ternes et fatigués. Cet hydrolat est particulièrement apprécié par les peaux mixtes, grasses et acnéiques)
- 0,1 g de gomme xanthane (gélifiant naturel qui augmente la stabilité des émulsions, les épaissit et leur apporte un bon pouvoir glissant)

Phase C
- 2,5 g d'actif mélano'régul
- 1,5 d'actif AHA Acides de fruits (actif cosmétique très puissant qui favorise le renouvellement cellulaire. Il permet de lisser les rides, d'uniformiser et d'éclaircir le teint mais aussi d'estomper les taches pigmentaires)
- 0,1 g de mica (facultatif) (colorant naturel)
- 0,5 g de fragrance (facultatif)
- 0,3 g (ou 10 gouttes) de cosgard (conservateur)


Si vous n'utilisez pas le mica ou la fragrance, ajoutez les quantités correspondantes à celles de l'eau minérale pour ne pas déséquilibrer la recette (le total doit être de 50).

J'ai ajouté quelques gouttes d'acide lactique pour avoir un PH convenable. Je vous rappelle que pour les produits de visage, le PH doit être compris entre 5,5 et 7.
J'ai obtenu un PH de 5,5. 

Tous les ingrédients utilisés proviennent du site  AROMAZONE.

Le pas à pas :
  1. Transférez dans le premier bol l'huile de noisette, la cire émulsifiante et le coco silicone.
    Phase A : la phase huileuse
  2. Transférez l'eau et l'hydrolat de pamplemousse dans le second bol. Saupoudrez le mélange de gomme xanthane.
    Phase B : la phase aqueuse
    Les deux phases
  3. Mettez les deux bols au bain-marie jusqu'à la fonte totale de la cire émulsifiante. Une fois cette dernière complètement fondue, retirez les bols du feu.
    La phase A au bain-marie
    La phase B au bain-marie
  4.  Versez ensuite la phase B (phase aqueuse) dans le bol contenant les ingrédients de la phase A (phase huileuse) et mélangez bien pendant 3 minutes. Le mélange blanchit et s'homogénéise.
    Je verse la phase aqueuse dans la phase huileuse
    Je mélange les deux phases

  5. Placez le bol dans un récipient d'eau froide, tout en continuant à mélanger afin d'accélérer la prise de l'émulsion.
    Je place le bol dans un récipient d'eau froide
  6. Ajoutez un à un le reste des ingrédients de la Phase C en remuant bien entre chaque ajout de matières.
    Ajout de l'actif mélano'régul

    Ajout du mica pour avoir un peu de couleur

    J'ai obtenu une belle couleur noisette à paillettes
  7. Transvasez votre sérum dans le flacon et etiquetez-le (date de fabrication, liste des ingrédients et durée de conservation). Le produit se conserve 3 mois.


Je verse le tout dans le flacon pompe




  • L'actif mélano'régul : c'est un puissant actif cosmétique, très concentré, extrait d'une plante ayurvédique appelée "Punarnava" .  
Grâce à son action sur la synthèse de la mélanine (pigments biologiques responsables de la coloration de la peau) il aide efficacement à lutter contre les taches pigmentaires et à prévenir leur apparition. 
Il éclaircit également le teint et permet son uniformisation.
Il est efficace sur tous les types de peaux et de carnations
Enfin, il élimine les taches sombres laissées par la cicatrisation des boutons ou autres lésions (hyperpigmentation). (source AROMAZONE) 

Ce que j'en pense, ce que j'en dis :

Pour tout vous dire, je suis plus que ravie de ce sérum.
La texture est parfaite, ni trop épaisse (je rappelle que ce n'est pas une crème hydratante !), ni trop crémeuse mais assez fluide et malgré tout très pénétrante.

Il ne laisse pas de film gras sur la peau et cette dernière absorbe bien le produit.
Je le trouve léger voire même hydratant.

Au niveau de son efficacité, je trouve qu'au fil des applications du sérum, les quelques taches que j'ai s'atténuent petit à petit. Le mélano'régul y est vraiment pour beaucoup !

Bien sûr, rien de miraculeux non plus, ne venez pas me dire : "Chris Tal, j'utilise le mélano'régul depuis 5 jours comme tu me l'as conseillé et mes taches sont toujours là !"....

C'est un "travail de longue haleine" avec une utilisation continue et prolongée (matin et soir pour ma part) qui donneront des résultats visibles.

Au début, lorsque j'ai commencé à l'utiliser, j'ai eu la même sensation qu'avec ma brosse nettoyante spéciale visage : j'avais l'impression que tous mes points noirs avec l'utilisation de la brosse et toutes mes taches avec l'actif ressortaient encore plus ! Mais au final, c'était pour mieux disparaître !

Les résultats se sont fait plus marquants chez moi au bout d'un bon mois. Un soir alors que je venais de me démaquiller et de faire mon LAYERING, mon mari me regarde et me dit : "On dirait que ta peau est plus brillante !"...
Bien sûr j'ai poussé un cri...comment ça ma peau brille ? Moi qui lutte depuis des semaines à grands renforts d'huile de noisette, d'AHA acides de fruits et compagnie !.... L'horreur !... Bien sûr il s'est repris et a dit qu'il voulait tout simplement dire qu'elle était plus lumineuse, plus unifiée !...
Ah les hommes, le pouvoir des mots et la susceptibilité féminine ! Héhé !!

Personnellement je trouve aussi ma peau plus éclatante, moins terne ! C'est un luxe pour moi au sortir de l'hiver et j'en suis bien heureuse !

Quoi qu'il en soit, bien que j'ai eu des doutes au début sur l'utilité du sérum considéré depuis quelques temps comme le produit visage à la mode à posséder obligatoirement, je vous avoue qu'ils se sont vite envolés.
Je ne peux plus m'en passer et c'est d'ailleurs l'un des éléments phares de ma routine visage spéciale LAYERING.

Je vous invite vraiment à tester cette recette ou même tout simplement à introduire dans vos lotions, toniques, gels ou crèmes quelques gouttes de ce formidable actif cosmétique qu'est le mélano'régul (il s'incorpore à froid, en fin de formulation et il est soluble uniquement dans l'eau). 

Je tiens à vous rappeler une fois de plus que l'avis donné dans cette recette (comme dans les autres) m'est propre et n'engage que moi ! Au moindre doute, à la moindre réaction "anormale" de votre peau, je vous conseille de stopper toute utilisation. 

Sachez également qu'il faut parfois un certain temps d'adaptation pour que la peau s'habitue à cette routine. (Je la pratique assidûment depuis un peu plus d'un mois et demi)

Enfin, apprenez également à connaître votre peau afin de choisir les bons produits.

A très vite pour de nouvelles recettes spéciales LAYERING !

Au plaisir !


 

4 commentaires:

  1. Mimie Tout Court10 mars 2014 à 18:54

    Hi!!!
    D'ou tu nous deniche toutes tes belles recettes!!!!! Lol...en tout cas bravo!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol ma Mimie, je ne sais pas, mon cerveau est en pleine ébullition....ce qui me fait défaut c'est le temps et les sous, sinon, je passerais ma journée à tambouiller ! J'ai des tonnes de recettes à présenter....sur le papier...mais j'ai pas tous les ingrédients ! LOL !!!! En tout cas merci pour ton soutien !!!!!!! Bisous !!!

      Supprimer
  2. Bonsoir
    Ce serum on l'applique seulement sur les "taches"? C'est juste?
    Merci beaucoup

    RépondreSupprimer
  3. Oui, ce n'est pas vraiment une crème hydratante mais bien un sérum qui doit s'appliquer sur les taches. Voilà Caroline. À bientôt !

    RépondreSupprimer